L’architecture singulière du populisme pénal

Alexandre Audesse e Joane Martel

Articolo

SOMMARIO   1. Introduction. – 2. Toile de fond analytique : état des lieux, approche théorique et méthodologie. – 2.1. État des lieux : connaissances préalables sur le populisme pénal. – 2.2. Quelques traces méthodologiques : cas d’étude et méthode d’analyse. – 3. La charpente singulière du populisme pénal et ses contours. – 3.1. Première composante architecturale : La suprématie de la volonté populaire. – 3.1.1. Les rhétoriques d’appel à la volonté populaire. – 3.1.2. La monopolisation de la légitimité législative. – 3.2. Seconde composante architecturale : la posture antiélitiste. – 3.2.1. L’anathémisation des élites. – 3.2.2. La rupture avec l’élitisme pénal. – 3.3. Troisième composante architecturale : l’instrumentalisation de la victime. – 3.3.1. La figure fantasmée de la victime vindicative. – 3.3.2. Punir et honnir les individus criminalisés au nom de la victime. – 3.4. Les contours architecturaux : les finitions émotives, réactives et expressives. – 3.4.1. La finition émotionnelle. – 3.4.2. La finition réactionnelle. – 3.4.3. La finition expressive. – 4. Un canevas inédit des détails architecturaux du populisme pénal.

Il contributo è pubblicato sul vol. XIX (2020) della rivista Champ pénal.

Su questo sito web utilizziamo strumenti proprietari o di terze parti che memorizzano piccoli file (cookie) sul tuo dispositivo. I cookie sono utilizzati per consentire il corretto funzionamento del sito (cookie tecnici), per generare report sull’utilizzo della navigazione (cookie statistici). Cookie policy